mai 2018

Le bénévolat nouveau est arrivé ……. en SUISSE

En chiffres
9,2
milliards d’heures de travail non rémunéré ont été comptabilisées en 2016. Soit 1320 heures par personne. C’est davantage que le nombre d’heures de travail rémunéré (7,9 milliards d’heures).
61,3
pour-cent du travail non rémunéré est effectué par les femmes. Les hommes accomplissent 61,6% du volume de travail rémunéré.
408
milliards de francs. C’est la valeur monétaire estimée de l’ensemble du travail non rémunéré en 2016. Le travail domestique en constitue la majeure partie, soit 293 milliards de francs.
38
pour-cent de la population de plus de 15 ans résidant en Suisse étaient engagés dans le bénévolat informel en 2014 (contre 25% dans le bénévolat au sein de structures associatives ou organisationnelles).
Source: OFS/SSUP

Prenez connaissance de cet article qui aborde le bénévolat avec un regard particulier et une approche économique intéressante dans la manière de le comparer au travail rémunéré.

Le bénévolat nouveau est arrivé

REDON a perdu une grande figure du bénévolat sportif

« Toujours d’humeur pour rendre service »
« P’tit Claude, avec son survêtement inusable et sa casquette a parcouru Redon et son pays, à pied, à vélo, sous le soleil, sous la pluie, toujours d’humeur pour rendre service et donner son coup de main au sein de nombreuses associations sportives du territoire, dont le FCAV Redon. Au-delà du club, c’est tout le pays de Redon qui lui rend hommage ce soir, et quel plus bel hommage que ce stade garni pour un bel événement ! »

C’est l’histoire simple d’un homme qui a donné du temps, son engagement sans faille pour que des centaines ou des milliers de jeunes et de moins jeunes puissent pratiquer leur sport favori.

Tous les jours, ce sont des milliers de personnes qui comme P’tit Claude s’engagent dans ce bénévolat souvent anonyme, mais si important, au service des autres.

Mais tous les jours, des associations cherchent des bénévoles pour continuer leurs activités.

La ressource est là, ce sont les seniors qui pour nombre d’entre eux hésitent encore ou ne savent pas comment s’engager, se rendre utile .

Pour aider ces seniors, il faut mettre en oeuvre les 20 propositions proposées par le groupe de travail auquel JUBILACION a participé : Les Seniors, une opportunité pour la France. http://www.jubilacion.fr/rapport-groupe-de-travail-cahier-31-academie/

La France bénévole – Edition 2018

Chaque année, Recherches et Solidarités fait un point sur le bénévolat en France.

L’ Edition 2018 est sortie. Elle fait un état des lieux du bénévolat par catégories, des leviers pour faciliter l’engagement et aborde plus spécifiquement l’engagement via le Net.

Comme indiqué dans son introduction, nombre de personnes se déclarent volontaires pour donner leur temps, mais ne savent pas comment faire et quoi faire. Face à cette situation, la recherche de bénévoles reste le premier sujet de préoccupation des associations, devant les aspects financiers.

Les années passent et la situation évolue peu.

Prenez connaissance de l’étude : La France Bénévole – 2018