Faut-il durcir les sanctions contre les retraités qui refusent « deux offres de bénévolat »

Rassurez-vous , c’est évidemment une Fake-News.

Mais quand même, comme nous le défendons depuis longtemps, sans bénévolat des retraités en France, le tissu associatif s’écroule. Un Senior sur deux est un bénévole. Les retraités sont  des acteurs majeurs de la vie associative et permettent sur tout le territoire de maintenir des activités culturelles, sportives, sociales, solidaires, etc…

En 2050, les plus de 65 ans représenteront un quart de la population française avec une espérance de vie en bonne santé de 20/25 ans. Comment se passer d’un engagement fort des seniors dans le bénévolat ?

Il serait donc temps que l’Etat, les Collectivités locales mettent en place des actions d’information et d’incitation à destination des futurs et jeunes retraités afin des les encourager à s’engager de façon encore plus importante dans le bénévolat.

Il faut également , comme JUBILACION le propose, agir à destination des futurs et jeunes retraités pour les aider à réfléchir à leurs projets de vie en retraite et  leur donner les clés d’un engagement bénévole réussi.

Et non, pas besoin de sanction, il suffit juste d’agir !!