Plan de mobilisation pour l’emploi des seniors du CESE

Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a évalué les politiques publiques et les pratiques des entreprises en matière d’emploi des seniors.

Les seniors en activité constituent une part de plus en plus importante de la population sous le double effet de l’allongement de l’espérance de vie et des réformes successives des retraites.

7 personnes sur 10 de plus de 55 ans occupent un emploi ou sont encore en activité.

En deux décennies, la France est passée d’une politique axée sur les retraites précoces à une politique d’allongement des fins de carrière.

Ce bouleversement sociétal engendre un enjeu majeur. Comment éviter que cette allongement de carrière ne se traduise par une augmentation massive du chômage des seniors. A ce jour, 1,5 millions de plus de 50 ans sont à la recherche d’un emploi.

Le CESE propose plusieurs mesures et actions :

  • Développer la négociation en matière de gestion des âges et d’accords d’aménagement de fin de carrière dans le secteur privé
  • Engager la négociation dans la fonction  publique sur la seconde partie de carrière
  • Promouvoir une culture de la formation tout u long de la vie professionnelle
  • Sécuriser les parcours des personnes de plus de 57 ans en créant un nouveau contrat de travail

Commentaires  : Nous retrouvons là pour l’essentiel des points déjà évoqués ou mis en place dans les différents plans et mesures en faveur de l’emploi des seniors au cours des 10 dernières années. La création d’un nouveau de contrat de travail pour les plus de 57 ans est un point intéressant, si il permet de mieux gérer et anticiper la fin de carrière. Des doits spécifiques à cette gestion devraient y être attachés et principalement, un droit à l’ information et à l’accompagnement de la transition Travail/Retraite. Dans ce contrat et afin d’encourager l’engagement des seniors dans le bénévolat, une période d’alternance pourrait être prévue sur la dernière année de carrière afin que le salarié puisse réaliser une ou des missions de bénévolat et ainsi préparer son engagement bénévole au moment de son départ à la retraite.

Jean louis LEROUX

35 réflexions au sujet de « Plan de mobilisation pour l’emploi des seniors du CESE »

  1. philippe chabasse

    Et pourquoi pas lancer le même type de réflexion au sein de Pôle Emploi ? Nombreux sont les seniors qui y pointent, sans aucun espoir de retrouver un emploi. Quels mécanismes mettre en place pour leur redonner un rôle social ? Ne pourrait on pas en particulier mieux les informer sur toutes les possibilités qui existent en matière d’engagement au profit de l’intérêt général

    Répondre
  2. adrien

    Les mesures préventives des risques professionnels spécifiques aux seniors sont de deux types :
    – l’une à court terme dans une optique d’aménagement du poste de travail ou de réorganisation lorsque des signes d’usure professionnelle ont été identifiés,
    – l’autre, dans une perspective de construction des parcours professionnels et de promotion de la santé au travail tout au long des carrières, pour allier le vieillissement des travailleurs à une vie professionnelle plus longue
    voir pour plus de détails : http://www.officiel-prevention.com/protections-collectives-organisation-ergonomie/ergonomie-au-poste-de-travail/detail_dossier_CHSCT.php?rub=38&ssrub=164&dossid=344

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *