RETRAITES : Ne changez rien, tout va bien

Malakoff Médéric vient de publier les résultats 2017 de son baromètre sur « les enjeux de la retraite ».

Selon cette étude réalisée par OpinionWay auprès de1 000 retraités de 55 ans et plus et actifs de 50 ans et plus, il ressort que les actifs préparent toujours aussi peu leurs transitions vers la retraite et que 43 % d’entre eux aimeraient voir leurs entreprises mieux les accompagner. Mais l’étude conclut que cela a peu d’effet, car 89 % des retraités se disent heureux et ce chiffre atteint 94 %pour les retraités de moins d’un an.

L’argent et la santé restent les préoccupations principales des retraités.

Il est dommage que cette étude n’est pas été élargie aux seniors de 50 ans et plus demandeurs d’emploi et que la volonté d’engagement des seniors retraités dans des missions d’intérêt général n’ait pas été mesurée. C’est assez en ligne avec les modules de préparation à la retraite que proposent à ce jour les organismes de retraite complémentaire.La Retraite reste un droit acquis avec assez peu de devoirs.

Il n’est  pas non plus anormal de voir le levier de bouclier généré par la hausse de la CSG pour les retraités au bénéfice de la réduction des cotisations des actifs.

Dans un pays où le ratio actifs/inactifs est passé sous la barre de 2, que nous avons gagné + de 20 ans d’espérance de vie au siècle dernier, il faudra quand même un jour se reposer la question de la place et du rôle des retraités dans le projet collectif.