Bénévolat contre coup de pouce financier pour les jeunes, une autre forme de contrepartie

A l’heure où les discussions vont bon train sur le bénévolat comme contrepartie aux aides sociales, voilà une mesure qui elle ne fait pas polémique.

200 € contre 30 Heures de bénévolat, voilà ce qui a été mis en place dans la Sarthe pour les jeunes afin de les aider à financer leur permis de conduire, afin de leur faciliter l’accès à l’emploi.

A Villiers en Ile de France,  une aide financière pour passer le BAFA, le premier degré de secourisme ou le permis de conduire est accordée aux jeunes contre 20 Heures de bénévolat;

JUBILACION salue ces initiatives de valorisation du bénévolat. Nous sommes certain que ces jeunes continueront de s’engager.

Ces initiatives devraient inspirer nos dirigeants et élus sur l’utilisation du bénévolat comme un élément positif de contrepartie dans des parcours professionnels ou personnels et pourquoi pas comme nous le préconisons pour des seniors en difficulté en fin de parcours professionnel.

A méditer..

Lire les articles :

Sarthe : Bénévolat contre une aide au permis de conduire

Villiers : aides financières contre bénévolat pour les jeunes