Le compte d’engagement citoyen – Une forme de valorisation du bénévolat pour les actifs

Mis en place en 2016, le Compte Engagement Citoyen permet à des salariés de valoriser leur engagement bénévole dans le cadre du compte personnel d’activité et d’acquérir des droits à la formation.

Les droits acquis sont limités .à 20 H par an et le total des heures à 60 H.

Deux conditions ont été fixées : Siéger dans l’organe d’administration ou de direction de l’association ou participer à l’encadrement d’autres bénévoles pendant au moins 200 Heures au cours de l’année civile dans 1 ou plusieurs associations loi 1901.

Voilà donc une forme de contrepartie : acquérir des droits à la formation pour les actifs investis dans des missions de bénévolat.

Certes les conditions fixées limitent ce droit à des missions d’administration ou d’encadrement.

Il n’en demeure pas moins, que cela requestionne le débat en-cours sur la valorisation et la reconnaissance du bénévolat comme outil  de valorisation des compétences acquises.

On se demande pourquoi alors, la reconnaissance du bénévolat comme outil d’insertion pose autant de problèmes ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *